800 ans de vie dominicaine – Messe du Jubilé à Toulouse (Pentecôte 2015)

IMG_0422 (1)Au printemps 1215, Dominique de Caleruega installe la petite communauté d’hommes qui s’est formée autour de lui à Toulouse.Depuis plus de dix ans, ce chanoine castillan sillonne le Languedoc, d’abord accompagné de son évêque puis seul. Il accepte les interpellations des hérétiques que l’on appelle aujourd’hui « cathares » ; il oppose des arguments à leurs raisons et manifeste son désir de prêcher l’Évangile de Jésus-Christ de manière pacifique. En 1206-1207, des femmes ont entendu son appel et se sont groupées à Prouilhe, au pied de la colline de Fanjeaux, entre Carcassonne et Castelnaudary, pour mener une vie de type monastique. Malgré la croisade des Albigeois et la guerre civile qui s’ensuit, Dominique poursuit sa route, jetant les bases d’une nouvelle famille religieuse.

Huit siècles plus tard, la famille dominicaine fait mémoire de la fondation de l’Ordre des Prêcheurs. C’est que la mission inaugurée dans le Midi de la France par Dominique et les siens a rayonné depuis dans le monde entier. Les figures marquantes comme Thomas d’Aquin, Fra Angelico et Catherine de Sienne, ou encore plus proches de nous : Barthélemy de Las CasasMarie-Joseph Lagrange et Jean-Joseph Lataste  ; mais aussi les milliers de frères et sœurs qui poursuivent humblement la mission de Dominique. (d’après : http://historia.op.org)

Plus d’un millier de frères, sœurs, laïcs dominicains et fidèles étaient ainsi réunis pour le week-end de la Pentecôte à Toulouse et à Prouilhe. En voici quelques photos.

Retrouvez tout le programme des 800 ans sur le site officiel du huitième centenaire : http://historia.op.org

Photos : Tabella et Dominicains de Toulouse

Ce contenu a été publié dans Vie dominicaine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.