Salve dominicain

L’antienne du Salve dominicain

Dès ses origines l’Ordre a une dévotion particulière envers le Vierge Marie, mère de Dieu. Puisqu’elle est la Reine des Apôtres, un modèle pour la méditation des paroles du Christ et pour la docilité dans l’accomplissement de sa mission propre. L’Ordre se plait ainsi à invoquer le patronage de celle qui fut « la grande protectrice de ses débuts…, et dont on espère qu’elle le conduira à bonne fin » (Humbert de Romans). Cette hymne mariale est chantée habituellement à la fin des complies ou des Vêpres et lors du décès d’u frère.

La partition

M2 (2)

En musique et en image

Ce contenu a été publié dans Actualités, Prières dominicaines. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.