Retour d’apostolat – l’atelier Fra Angelico

« 5 jours pour créer la Cité céleste », tel était le projet. 5 jours pour réaliser que nous en étions les pierres vivantes, tel fut son accomplissement. Que nos mains, après tant de mains, comme tant de mains, aspiraient à dire l’indicible. A tracer, sculpter, creuser, des chemins d’espérance, nos chemins. A mettre au jour la lumière. Que la Cité céleste est œuvre d’incarnation. Que la révélation du Christ est dans un même mouvement dévoilement que lui-même opère en nous, à travers nous. Entre nous.

Session Fra Angelico 2016 - Chalais

Cela allait-il de soi ? A première vue, sans doute pas. Belle gageure que de réunir ainsi artistes d’horizons si divers et théologiens autour de l’Apocalypse, le tout dans un monastère à flanc de montagne, sous le soleil de juillet. C’est pourtant là que, portés par la prière des sœurs dominicaines, nourris de leur présence et de la beauté des lieux, chacun s’est peu à peu révélé. A travers ses mots, à travers ses œuvres, en commentant St Augustin, ou en lavant la salade. Nourrir les corps, nourrir les cœurs et les âmes, pas de geste qui ne compte. Tout est rencontre.

Pouvions-nous créer ensemble ? Il fallait oser. Il y eut les pionniers, les veilleurs de nuit, les guetteurs d’aube, les marcheurs et les contemplatifs. Et puis ce dernier après-midi où tous enfin nous sommes rejoints, non pour créer d’une seule main, mais ensemble, et dans un même élan. Chacun a osé. Chacun a levé un coin du voile. Il n’est nulle timidité que la bienveillance ne puisse vaincre.

Pas de roseau pour mesurer le travail accompli. Il n’est pas fini. Tout est déjà, tout est encore à construire. Mais c’est sur la lumière que nous bâtissons, eau vive qui baigne nos fondations. La rencontre a eu lieu, premier fruit. De ces fruits rares et féconds. Nous reviendrons.

Session Fra Angelico 2016 - ChalaisSession Fra Angelico 2016 - Chalais

Atelier Fra Angelico – du 17 au 23 juillet, chez les moniales dominicaines de Chalais (Isère). Avec les frères Emmanuel Dumont et Pierre de Marolles (Province de Suisse)

Merci à Audrey Spindler pour cet article.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Apostolat, Vie dominicaine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.