Des vacances… studieuses !

Il ne faut pas en croire toutes les photos de Tabella.fr ou du groupe Facebook des frères étudiants : nous ne passons pas la majeure partie de notre vie à gambader à travers l’Europe ou à trinquer dans La Cave des Dominicains. Non, sauf exception, nous la partageons entre le Couvent et la Catho, dans ce mouvement régulier de va-et-vient entre l’intériorité silencieuse (presque intemporelle) de la clôture et l’agitation exaltante (bourdonnante ?) du monde, écartèlement si caractéristique de notre vie dominicaine : les frères étudiants, nous aussi, participons à ce battement de cœur régulier, cet imperturbable mouvement de balancier, qui rythme la vie du couvent.

A la suite des denses et fraternelles célébrations de Noël, nous avons tout de même profité des vacances universitaires pour passer une semaine en famille, retrouver les nôtres (premier retour chez les siens après un an et demi pour les nouveaux frères profès), se reposer un peu, et revenir d’aplomb pour la nouvelle année !

      

De l’énergie il en fallait pour ce début d’année : dès la première semaine de janvier, les frères étudiants de Fribourg (frs. Charles, Jacques-Benoît et Grégoire), fr. Emmanuel (en formation au couvent d’Evry) et fr. Pierre-André (en stage diaconal au couvent de Lund en Suède) nous ont rejoints à Lyon pour une session de formation sur le discernement spirituel ! Voilà une discipline pastorale que l’on ne nous enseigne pas à la fac. Ainsi, durant trois jours, nous avons parcouru avec fr. Patrick-Dominique Linck une histoire de l’accompagnement spirituel chez les premiers Pères du désert (à travers leurs célèbres apophtegmes). Puis, guidés par Isabelle Bochet, nous avons étudié quelques textes choisis de Saint Augustin, découvrant la finesse d’analyse et la passion de cet évêque qui écourtait ses nuits pour répondre par un long traité à la courte lettre d’un (insolent et inconnu) étudiant de philosophie… Enfin, fr. Patrick-Dominique a relu sa longue expérience d’accompagnant et d’accompagné pour en extraire quelques points essentiels de réflexion et d’attention qui pourraient bien nous être utiles à l’avenir !

Cette réunion des frères étudiants de toute la province fut aussi un beau moment fraternel et l’occasion de faire le point sur nos apostolats partagés, et sur quelques nouveaux projets à saisir et faire naître ! Les idées ont foisonné. Et les étés s’annoncent bien chargés : des pèlerinages prometteurs s’organisent avec les étudiants des quatre coins de la province (Pas de spoiler…), un camp d’été en Lituanie, des (désormais traditionnelles) sessions ThéoDom, etc. Quelques brainstormings, aussi, ont sollicité nos synapses : Comment fédérer ou communiquer entre les multiples apostolats auprès des jeunes, qui jaillissent dans nos couvents partout en France ? Comment y intégrer les jeunes des vicariats de la province (pays baltes, pays scandinaves, en particulier) ? Comment répondre à l’attente des jeunes d’une formation théologique à la fois exigeante et attrayante ? Et comme un peu de concret finit par sortir de nos réunions (si-si), nous vous promettons d’ailleurs à ce sujet une petite surprise pour la Pentecôte 2017. Tenez-vous prêts et ouvrez l’œil !

Bref, cette session de formation à peine terminée, les frères étudiants de Lyon ont débuté avec joie et enthousiasme leur semaine d’examens à la Catho (Pas trop de pleurs ni de grincements de dents à reporter, so far… so good). Et au même moment, l’hôtellerie du couvent ne désemplissait pas : le couvent accueillait durant deux petits jours les sept frères novices (!!) et leur père-maître qui commencent leur long périple sur les pas de Saint Dominique, vers Fanjeaux, Prouilhe et Toulouse. (Ci-dessous, quelques souvenirs de l’épopée des novices de l’année dernière…) Quelle vie au couvent ! Ce sont les deux semaines de l’années où il manque des stalles à la chapelle !

La semaine d’examens achevée et le couvent retrouvant un brin de calme et son rythme de croisière, enfin, nous respirons un peu… avant la reprise des cours du deuxième semestre ! Courage, nous dit-on : plus que 6.5 ans d’études !

Mais il faut se rendre à l’évidence, nous ne pouvons pas tenir en place une semaine. Alors, pendant la semaine d’inter-semestre (traduisons : de vacances universitaires), nous faisons notre première expérience de prédication filmée ! Si vous voulez vous amuser un peu, goûter à nos maladresses de débutants, faîtes découvrir l’étonnant Théobule à vos cousins, filleuls, neveux, frères ou sœurs (6-11 ans)… Des têtes connues devraient apparaître pour le prochain Carême et au cours du Printemps 2017 !

Bref, voilà le résumé d’un mois bien rempli de la vie des frères étudiants de Lyon ! Achevons cette brève en vous souhaitant une joyeuse et sainte année 2017 : « Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de paix dans la foi, afin que vous débordiez d’espérance par la puissance de l’Esprit Saint. » (Rm 15, 13)

  

fr. Matthieu Palayret, o.p.

Ce contenu a été publié dans Apostolat, Études, Frères étudiants à Fribourg, Frères étudiants à Lyon, Vie commune. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.