Trois questions au fr. Jean-Baptiste Rendu, nouveau profès solennel

 Ce soir, à Lyon, c’est la Fête des lumières. Mais pour qui cherche La Lumière, ce ne sont pas toujours les bougies qui brillent le plus fort.    Frère Jean-Baptiste, à 34 ans, tu viens de faire profession solennelle, c’est-à-dire de t’engager « jusqu’à la mort » dans l’Ordre des prêcheurs. Peux-tu décrire les étapes qui t’ont mené…
Lire la suite