Veillir ensemble

Il y a cinq ans, nous étions trois jeunes blancs-becs, fraîchement débarqués de nos horizons lointains, essayant timidement de briser la glace dans le petit jardin du couvent de Strasbourg. Je dois reconnaître que « je n’[avais] pas le cœur fier ni le regard ambitieux » (Ps 130,1). Que faisais-je donc là ? Comment m’étais-je retrouvé à m’intéresser…
Lire la suite